AccueilPortail*FAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Friends, pyjamas and silly discutions

Aller en bas 
AuteurMessage
Gabrielle Lupin
Admin |I'm dreaming
 Admin |I'm dreaming
avatar

Féminin Nombre de messages : 665
Age : 28
Emploi/Maison : Les lions
Âge du perso : 15 ans
Amour : Narcisse... Tu es gravé dans mon coeur à jamais...
Date d'inscription : 10/08/2007

Plus sur le perso
Surnoms: Gaby, Gab'
Orientation Sexuel: Hétéro
Caractère: Confuse mais amoureuse...
MessageSujet: Friends, pyjamas and silly discutions   Ven 18 Jan - 7:20

[Pour Marie Weasley d'abord. Et en passant j'avais pas de meilleure amie alors bienvenue dans ma vie Cool Et je suis partie sur un drôle de début je pouvais plus m'arrêter XD]

    Parfois dans la vie d'une jeune adolescente, l'envie de parler de certaines choses à sa meilleure amie est très particulier. VOus voyez le genre de discutions que l'on appelle Gossip en anglais. Traduction: ragots, rumeurs que l'on dit sur quelqu'un sans que celui-ci soit au courant ou même d'accord. Mais il faut tout de même avouer que ce genre de conversation est assez fréquente dans la vie d'un femme n'importe quel çage avait-elle. Vous vous reconaissez sans doute par ses paroles qui n'as jamais dit du mal de quelqu'un derrière son dos jette la première pierre. Peut importe les circonstance, le lieu, le temps et l'espace ce genre de discussion est toujours étrangement idolâtrée, autant par la femme moderne que la jeune enfant. On a l'impression de pouvoir s'exprimer pleinement sans que cette personne ne sache vraiment ce que l'on pense d'elle, habituellement les paroles sont plutôt méchantes ou désobligeantes, franchement à quoi ça servirait de parler d'un fille parfaite& De toute façon la perfection est impossible c'était ce que l'on nous rappellait sans cesse de nos jours. Pourquoi les adolescente deviennent-elles de plus en plus boulimiques, anorexiques, droguées et tout ce que vous voudrez? Elles pensent qu'elles vont devenir aussi jolie, aimée ou bien mince que les célibrité. Mais la dernière calamité de nos jours est probablement l'auto-mutilation. Pourquoi les jeunes pensent que ces gestes vont les vider de leurs problèmes alors que de cette façon ils s'enfoncent encore plus. Faire véire ce mal à notre corps ne poura jamais au grand jamasi être une satisfaction pour quiconque. Ce que nous pensons n'est pas forcément vrai dans notre coeur. Ils se sentent mieux alors qu'ils ne voyent même pas le dommages importants qu'ils infligent à leur pauvres corps.

    Enfin, je crois bien que nous nous écartons du sujet principale qu'est: Gaby veut tout de suite parler à Marie ^^. Elle n'avait pas eu une discussion sérieuse avec elle depuis un bon moment. Mais le plus important était qu'elle n'avait pas encore vu la magnifique bague de Narcisse qui trônait à son auriculaire gauche. Elle ne cessait de le regarder depuis la minute ou il l'avait mis à son doigt dans sa chambre, le 24 décembre dernier... Vous voyez comment une fille peut être fière de sa poitrine si elle est généreuse, et bien sa bague c'était comme si elel en avait une deuxième paire.[Wouah drôle de comparaison XD] Enfin le fait était que Gabrielle Lupin était maintenant dans le dortoir des filles depuis un demi heure et ele en avai tvraiment marre d'attendre. Oui elle était très impatiente la jeune Lupin surtout lorsqu'elle était excitée. *MARIEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE* Ahhh... Le problème était que son amie devait être dans le dortroir depuis longtemps, elle était surement encore aller à la bibliothèque. * Je vais la brûlerrrrrrrrrr!* La bibliothèque bien sur... La patience est une vertue hélas... Tiens mais était-ce des bruits de pas que l'on entendait monter?!?! Et avant même qu'elle associe ses pas à la personne elle ne put se retenir de hurler:

    -MARIEEEEEEEEEEEEEEEE!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Friends, pyjamas and silly discutions   Ven 18 Jan - 12:46



    [Pas de problèmes, ze viens dans ta vie XD]


    Marie passer ses toutes ses journées de libre à la bibliothèque ? Comment avez-vous deviné ? Et oui comme à son habitude la jeune sorcière s’était terrée dans cette salle. Mais cette fois ci ça n’était pas pour y lire, non non, je dis pas n’importe quoi, c’était pour y écrire. Mouis bon d’accord c’est la même chose me direz vous, elle était entrain de faire un devoir donc pour changer elle était entrain d’étudier. Mais puisque que je vous dis que ça n’était pas ce que vous croyiez…Tout d’abord si vous aviez un peu observé la scène, vous auriez sans doute remarqué que Marie utilisait une plume et une encre de qualité supérieur, bref pas celle bon marché que tout le monde utilise pour de banal cours. Et puis, encore un détail mais qui a son importance, elle n’était pas à une table où il y avait une fenêtre, bah il y a avait plus de place direz-vous, mais en réalité pas du tout, l’endroit était carrément vide, à part deux trois ras de bibliothèque… Bref, pour en revenir à la fenêtre, oui sachez que quand Marie se met à une fenêtre c’est qu’elle compte bien étudier un peu, pas logique du tout la petite, mais bon on ne va quand même pas lui demander de changer hein ? Où en étions-nous… Ah oui, Marie était donc bel et bien dans la bibliothèque, cela faisait pratiquement… waouh deux heures ? *Et ben, tu ne vois même plus le temps passer* Elle attrapa son sac bandoulière, dans lequel elle fourra sans trop de délicatesse il fallait bien l’avouer, ses parchemins sa plume et son encre. Et elle se leva, un peu trop brusquement, ce qui fit que sa chaise résonna dans l’immense salle, immédiatement elle croisa le regard de le [la] bibliothécaire qui ne semblait pas avoir apprécié[e]. Marie lui lança un air d’excuse, histoire qu’on la laisse tranquille, et elle partit dans le plus parfait des silences.

    Pendant elle traversait tout le château, elle regarda de temps en temps à travers les fenêtres pour voir que la lumière du jour avait commencé à décliner. Après quelques minutes de marche, ben oui ça n’était quand même pas tout près la bibliothèque et la tour des Griffondors, elle arriva devant le portrait de la grosse dame, à laquelle elle lança le mot de passe. Elle ne l’aimait pas vraiment celle-là, surtout parce que lors de sa première année elle la réprimanda fortement d’être en retard de quelques minutes sur le couvre-feu. Bref, cette animosité venait de là, et rancunière comme elle était vous pouvez être sûr que jusqu’à la fin de sa vie, elle ne porterait pas dans son cœur. Elle entra dans la salle commune, déjà un peu plus remplie que le reste de Poudlard, de toutes évidences. Puis elle monta quatre à quatre les escaliers. C’est là qu’elle entendit cette voix si familière :

    « MARIEEEEEEEEEEEE ! »

    Sur le coup, elle se demanda bien ce qui pouvait se passer, elle accéléra la cadence. Qu’est ce qui pouvait bien arriver à sa Gaby’ chérie. Elle ouvrit à la volée la salle de son dortoir, et la vit.

    « -Tu vas bien hein ? Rassure moi ? Mais pourquoi tu hurles comme ça ? »

    Non elle ne se demandait même pas, comment son amie avait bien deviné que c’était elle dans les escaliers, ni même pourquoi elle était là et avait hurlé alors que apparemment elle semblait très bien se porter.
Revenir en haut Aller en bas
Gabrielle Lupin
Admin |I'm dreaming
 Admin |I'm dreaming
avatar

Féminin Nombre de messages : 665
Age : 28
Emploi/Maison : Les lions
Âge du perso : 15 ans
Amour : Narcisse... Tu es gravé dans mon coeur à jamais...
Date d'inscription : 10/08/2007

Plus sur le perso
Surnoms: Gaby, Gab'
Orientation Sexuel: Hétéro
Caractère: Confuse mais amoureuse...
MessageSujet: Re: Friends, pyjamas and silly discutions   Sam 19 Jan - 23:07

    Gabrielle savait que son cri alerterais la personne qui se trouverait derrière la porte mais elle avait un pressentimment, elle savait que c'était sa meilleure amie. Elles avaient tellement de chose à se dire et depuis le retour de noel elles n'avaient pas eu la chance de parler seule à seule. Les deux jeunes gryffondors s'entendait à merveille depuis leur tendre enfance, quand les les Lupin, les Weasley et les Potter se rassemblaient. Elles avaient développé une complicité sans pareille.

    «Tu vas bien hein ? Rassure moi ? Mais pourquoi tu hurles comme ça ? »

    Et comme elle avait prévu c'était bien Marie qui avait franchi la porte. Elle souriait joyeusement à son amie lors de ses paroles. C'était évident qu'elle n'avait rien, ce n'était que l'émotion mais de toute façon était bien habitué à ce genre de comportement venant d'elle.

    -Oh oui je vais très bien Marie! J'ai pleins de trucs à te raconter tu sais! On a même pas eu une discussion seules depuis le retour des vacances et il faut que je te raconte pleins de trucs tu sais!

    Elle tapota le lit pour lui indiquer de venir s'asosoir à côté d'elle. Elle allait enfin pourovir lui dire la vériter au sujet de son amoureux. Elle n'avait pas pu jusque là. Pourtant la belle blonde avait eu un mal fou à gardé le secret parce qu'elle avait toujours eu l'habitude de raconter tou à marie. Elle avait aussi failli s'échappé plusieurs fois, mais avec son imagination débordante et sa follerie elle avait toujours été en mesure de changer de sujet. La gryffondor savait très bien comment cette nouvelle causerait un emoi de la part de Marire puisque ce n'était pas nouveau, elle l'avait toujours trouver de son gout. Des paroles tels que: « Narcisse est beau, narcisse par-ci, narcisse par-là», Elle serait surement heureuse de s'avoir que Gabrielle avait enfin put avoir l'homme de ses rêves.

    - Bon Marie, je n'avait pas put te le dire au début parce que nous voulions le garder seret. Nous l'avons annoncer au souper de famille... Narcisse et moi... On est ensemble!!!! Tu te rends compte depuis le temps que je fantasmais sur lui! Je suis tellement heureuse si tu savais!

    Une joie indéchiffrable apparaissait sur son visage, rien n'aurait pu la faire redescendre de ses nuages, elle était méconnaissable. Mais trève de bavardage est-ce que sa meilleure amie vait un amoureux elle? Avec son joli petit minoi ça devait surement être le cas!

    -Et toi Marie est-ce que tu as brisé des coeurs? Tu a quelqu'un en vue?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Friends, pyjamas and silly discutions   Dim 20 Jan - 1:53


    « -Oh oui je vais très bien Marie! J'ai pleins de trucs à te raconter tu sais! On a même pas eu une discussion seules depuis le retour des vacances et il faut que je te raconte pleins de trucs tu sais! »

    Marie regardait sa Gaby d’un air amusé, c’était bien elle tout ça, hurler un peu partout, on pourrait presque croire qu’elle faisait ça pour attirer l’attention sur elle. Bref, de tout évidence elle avait à lui parler, mais de quoi alors là ça restait encore à voir. C’est vrai que depuis les vacances de Noël elles n’avaient pas eu l’occasion de se voir, et parler entre filles. Wi wi de se raconter des trucs parfois totalement idiots, mais une chose était sûre ça c’étaient des moments qu’on ne pourrait jamais leur voler…

    « - Bon Marie, je n'avait pas put te le dire au début parce que nous voulions le garder secret. Nous l'avons annoncé au souper de famille... Narcisse et moi... On est ensemble!!!! Tu te rends compte depuis le temps que je fantasmais sur lui! Je suis tellement heureuse si tu savais! »

    La jeune Griffonne explosa de joie, tout comme son amie, logique non ? Comme elle venait de le préciser cela ne faisait pas de temps que Gaby avait flashé sur Narcisse… Elle la prit donc dans les bras, tout en lui disant sans cacher sa joie bien sûr.

    « -Waoooooouhhhh j’suis super contente pour toi, oh mais c’est génial alors. Je suis aussi heureuse pour toi. Ma Gaby-chérie avec son Narcisse ! »

    Puis les nouvelles paroles de la jeune fille résonnèrent à ses oreilles, et là par contre ben disons qu’elle n’avait pas n’aussi bonne nouvelle à annoncer.

    « -Et toi Marie est-ce que tu as brisé des coeurs? Tu as quelqu'un en vue? »

    Et oui si comme semblait le penser Gabrielle, Marie avait très joli minois ce qui n’était pas faux du tout avouons le, la demoiselle ne s’était attiré le cœur de personne, mais ça pouvait toujours venir, tout vient à point à celui qui sait attendre. C’est donc pour cela qu’elle lui répondit, sur un air amusé :

    « - Et bien non, aucun cœur brisé, et personne en vue non plus, ça t’étonnes ? »

    En réalité, non ça n’était pas très étonnant sur plan amoureux Marie n’avait pas eu énormément de succès jusqu’à maintenant, enfin il fallait dire que d’un côté elle ne cherchait pas l’amour, et elle n’avait pas eu un véritable coup de foudre en se baladant dans un couloir tout comme Gaby pour Narcisse. Et pourtant cette question lui fit penser à un moment étrange qu’elle passait il y a avait de cela quelques jours. Elle le chassa bien vite de son esprit, et son visage plein de malice demanda à la blondinette :

    « -Mais racontes moi, comment ça s’est passé. Bon j’veux pas non plus les détails, ça j’te les laisse, mais dans les grandes lignes, le premier pas c’est qui, c’était où ? Tu vas pas me cacher ça hein ? »

    Contente comme elle était, elle en sautillait presque sur le lit. Et là elle pensa à quelqu’un. Où était donc passé sa petite boule de poil grise. Elle la chercha vite fait du regard et la trouva enfin sur son propre. Elle se leva donc et sauta sur le lit d’en face, ce qui faisait qu’elles étaient même pas séparées d’un mètre tout même.

    « -Allez viens par là toi. »

    Elle prit le petit chat, qui bien vite pris ses aises dans les bras de sa maîtresse.
Revenir en haut Aller en bas
Gabrielle Lupin
Admin |I'm dreaming
 Admin |I'm dreaming
avatar

Féminin Nombre de messages : 665
Age : 28
Emploi/Maison : Les lions
Âge du perso : 15 ans
Amour : Narcisse... Tu es gravé dans mon coeur à jamais...
Date d'inscription : 10/08/2007

Plus sur le perso
Surnoms: Gaby, Gab'
Orientation Sexuel: Hétéro
Caractère: Confuse mais amoureuse...
MessageSujet: Re: Friends, pyjamas and silly discutions   Mar 22 Jan - 4:11

    « -Waoooooouhhhh j’suis super contente pour toi, oh mais c’est génial alors. Je suis aussi heureuse pour toi. Ma Gaby-chérie avec son Narcisse ! »

    -Oui moi aussi Marie je suis la fille la plus heureuse de toute la terre en ce moment!

    Mais ce qu'elle ressentait était bien plus fort que ça, c'était simple aucun mot n'existait pour représenter ce que la gryffondor pouvait ressentir dans son petit coeur. Elle avait douter durant les deux semaines revenant de noel puisqu'ils ne c'étaient pas revu mais depuis la confirmation de son amour elle nageait sur un petit nuage. Et sa bague, c'était la représentation de leur amour en quelque chose de concret et qu'ils pouvaient ressentir tous les eux, lui avec sa chaîne en argent...

    « - Et bien non, aucun cœur brisé, et personne en vue non plus, ça t’étonnes ? »

    Gabrielle regarda son amie bouche bée, elle ne pouvait supporter de voir sa meilleur amie célibataire. Quoiqu'elle n'ai jamais eu grand petit ami dans sa vie, depuis qu'elel en avait un Marie devait en avoir un aussi! Et comment ne pouvait-on avoir aucun garçon en vue?c'était impensable selon la séductrice invéterré. Sans s'en rendre compte elle faisait tourner d'inombrables têtes à son passage ne se souciant aucunement d'eux. Elle était bien trop innocente, et oui pauvre petite fille... Ouahh c'est vraiment n'importe quoi ça! XD

    - Marie, c'est impossible n'y at'il pas une mec dans cet école qui pourrait t'interesser? Et de toute façon la chasse est ouverte, tu peux êtr sure ma chérie j'ouvre l'oeil et je vais te dénicher la perle rare. On va trouver ton homme à toi aussi! Je veux pas être seule sur se niage si tu n peux pas m'acompagner aussi!

    Oui, c'était décidé les deux jeunes rouges et ors auraient la chance de parcourrir l'école à la recherche de l'homme parfait pour notre chère Weasley. Une soirée de speed dating était de mise!

    « -Mais racontes moi, comment ça s’est passé. Bon j’veux pas non plus les détails, ça j’te les laisse, mais dans les grandes lignes, le premier pas c’est qui, c’était où ? Tu vas pas me cacher ça hein ? »

    -Mon dieu, comme tu dois t'en douter c'est moi qui ai fait les premiers pas! Je faisais mon jogging matinal quand je l'ai vue seul sous un arbre dans le parc. Alors je t'imagine pas la furie! Je suis aller le voir et au début il était très distant mais j'ai fini par le faire craquer. Enfin je lui ai avouer mes sentiments et lui aussi m'as dit qu'il ressentait la même chose pour moi. Mais bon tu le connais il a un peu de difficultées avec ses émotions alors il n'est pas trop démonstratif ^^ Mais je l'adore comme ça, on dirait qu'on se complète puisque j'énergise pour deux!

    Puis elle regarda son amie se lever aller chercher son chat chose qu'elle regarda avec tendresse. Elle en oublia même Chérie qui séjournait à la fenêtre depuis son arrivée dans la salle. Elle se leva elle aussi pour lui donner un bonbon et lui caressa la tête avant de retourner s'assoir sur le lit. Elle en oubliait presque le plus impoirtant avec tout ça!

    - Oh mais Marie ce n'est pas tout! Comme on avait décidé de garder notre relation secrète, nous ne l'avous que dit au souper de noel. Mais avant nous sommes montés dans la chambre, bon je t'épargne les détails mais après ça. Le ça avait été prononcé d'une façon assez évidente, c'était sur que son amie allait comprendre

    -Je lui ai dit que je l'aimais, mais lui ne me l'as pas dit... Je croyais qu'il ne m'aimait pas sur le cou mais il m'a offert cela en cadeau.


    Sur ses mots elle leva la main gauche pour montrer en évidence la merveille qui brillait à la lumière...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Friends, pyjamas and silly discutions   Mer 23 Jan - 21:52


    Ce qu'elle pouvait être jolie ça Gaby quand elle était réellement amoureuse. Pas qu'elle ne l'était pas habituellement non non bien au contraire, mais peut être n'avez vous pas remarquez l'effet étrange qu'à l'amour sur les êtres... Il leur confère une beauté egnimatique, une beauté foudroyante, dont lui seul connait la véritable alchime et c'est juste ce qui se dégageait de la Griffondor aux anges.

    «-Oui moi aussi Marie je suis la fille la plus heureuse de toute la terre en ce moment!»

    Et cela ce voyait très bien sur le visage de la jeune femme, elle semblait comme transportée, peut être que finalement, malgrè que le fameux Narcisse soit issu de la maison des Serpentards le jeune homme avait une assez bonne influence sur celle qui l'aimait.

    « - Marie, c'est impossible n'y at'il pas une mec dans cet école qui pourrait t'interesser? Et de toute façon la chasse est ouverte, tu peux être sûre ma chérie j'ouvre l'oeil et je vais te dénicher la perle rare. On va trouver ton homme à toi aussi! Je veux pas être seule sur se nuage si tu ne peux pas m'acompagner aussi! »


    Cela fit bien rire la rouge et or, ça c'était du Gaby tout craché. Le truc qu'elle l'immaginait déjà entrain de faire un liste, puis d'espionner tous ceux qui pourraient être la perle rare de Marie. C'est vrai qu'elle devait bien exister non, mais comme toute perle elle est précieusement cachée, et on la trouve pas aussi facilement que ça ,sinon elle ne mériterait pas d'être rare. Le truc c'est que jusqu'à maintenant, Marie n'avait été si interéssé par le fait de le chercher son hommer ,pour reprendre les paroles de Miss Lupin, là dessus elle était un peu comme sa mère. Plus occupée par ses études et cours ,qu'autres choses, il fallait bien avouer que ce petit détail s'était transmit de mère en fille . Mais pourtant, elle avait bien fini par trouver non? Et en plus , il avait toujours été avec elle depuis le début. Mouis mais là dans le cas de Marie, il ne pouvait pas vraiment lui arriver la même chose, sinon elle retomberait bien vite sur ses cousins. Hum hum.... Donc amusée elle glissa entre les flots de paroles de son amie:

    « - Hum on verra ça , d'accord? »

    « -Mon dieu, comme tu dois t'en douter c'est moi qui ai fait les premiers pas! Je faisais mon jogging matinal quand je l'ai vue seul sous un arbre dans le parc. Alors je t'imagine pas la furie! Je suis aller le voir et au début il était très distant mais j'ai fini par le faire craquer. Enfin je lui ai avouer mes sentiments et lui aussi m'as dit qu'il ressentait la même chose pour moi. Mais bon tu le connais il a un peu de difficultées avec ses émotions alors il n'est pas trop démonstratif Mais je l'adore comme ça, on dirait qu'on se complète puisque j'énergise pour deux! »

    Alors ça pour le premier pas, elle s'en serait bien évidemment doutée, quoique qu'elle ne connaissait pas plus que ça les capacités du Serpentard après tout. Pendant le temps qu'elle lui racontait, avec un entain qui faisait tellement plaisir à Marie, cette dernière l'écoutait souriante. Elle laisse échapper un rire à la fin de sa phrase. Il est était vrai que question énergie elle en avait à revendre, peut être est ce cette énergie qui par moment touchait Marie dans certains moments de folies...

    « - Oh mais Marie ce n'est pas tout! Comme on avait décidé de garder notre relation secrète, nous ne l'avous que dit au souper de noel. Mais avant nous sommes montés dans la chambre, bon je t'épargne les détails mais après ça....Je lui ai dit que je l'aimais, mais lui ne me l'as pas dit... Je croyais qu'il ne m'aimait pas sur le cou mais il m'a offert cela en cadeau. »

    La jeune fille se contenta simple de lui sourire malicieuse, quand elle se tut quelques instants, oui elle n'avait pas non plus besoin d'un dessin ça irait. Et là elle lui montra sa main gauche, Marie parut émerveillé devant l'objet.

    « - Mais j'avais pas vu ça en arrivant. Dis voir pour une personne pas très démonstrative il semble assez amoureux ton Narcisse. Romantique en plus de ça, quand tu parlais de perle rare tout à l'heure je pense bien que dans ton cas elle est toute trouvée. C'est tellement mignon... J'me répéte mais je suis réellement contente pour toi, ça me fait trèèèèèèèès plaisir, j'espère surtout que ça va continuer longtemps. Te connaissant tu feras tout pour. »


    Finit-elle d'air taquin, c'est qu'elle finissait pas la connaître un peu hein sa Gaby.

    « - Oh j'y pense, comment l'on prit le reste de la famille? »
Revenir en haut Aller en bas
Gabrielle Lupin
Admin |I'm dreaming
 Admin |I'm dreaming
avatar

Féminin Nombre de messages : 665
Age : 28
Emploi/Maison : Les lions
Âge du perso : 15 ans
Amour : Narcisse... Tu es gravé dans mon coeur à jamais...
Date d'inscription : 10/08/2007

Plus sur le perso
Surnoms: Gaby, Gab'
Orientation Sexuel: Hétéro
Caractère: Confuse mais amoureuse...
MessageSujet: Re: Friends, pyjamas and silly discutions   Mar 29 Jan - 6:54

[DÉSOLÉ DU RETARDDD! C'est l'école jocolor Et désolé c'est vraiment nul! farao ]

    «- Hum on verra ça , d'accord? »

    Alors que Gabrielle se faisait déjà des centaines de plans dans la tête et voilà qu'elle se faisait "péter sa bulle" aussi vite. Enfin c'était comme ça que la belle blonde le prit, et non elle n'avais jamais recours à l'exagération. Elle fit les gros yeux à sa meilleure amie doublé d'un regard de reproche, elle allait lui touver son homme, c'était décidé. Peut-être qu'elle aurait pensé à l'homme qu'elle rencontrerait le lendemain dans la salle de bains des préfets... Celui qui fera changer son historie pour toujours, encore là, si seulement elle l'avais su... Bref, il devait bien y avoir un mec à Poudlard qui serait parfait pour la grande Marie Weasley, voyons sa mère était tout de même marier à Ron Weasley! Bon oké, ce n'était pas le meilleure exemple, mais qui sait elle ne savait pas quel bonheur les parents de la Weasley éprouvaient ensembles. Elle espérait tout de même le vivre un jour!

    - Non Marie, tu comprends pas! C'est vital pour moi, je veux que tu sois aussi heureuse que moi! Soudain une question farfelue lui prula la langue, elle devait lui poser cette question, sa curiosité enfantine allait la perdre un jour. - Dis, t'es encore vierge? Voilà une question qui envoyerait probablement la brunetteau tapis!!!!!!!!! Et oui, quel coup bas mesdames et messieurs!

    Puis, leurs discussions enchainèrent sur la jolie bague de fiancailles que malheureusement Gabrielle prendrait la peine d'oublier lors de sa rencotnre fatale... Enfin bref, la sang et or écouta avec ravissements les commentaires de sa fidèle amie avec un immense sourire sur les lèvres, elle était vraiment heureuse pour elle-même mais elle était milles fois plus contente d'aprendre qu'elle l'était pour elle. Une phrase en particulier attira son attention qu'elel se faisait plaisir à remémorer dans sa tête: « Dis voir pour une personne pas très démonstrative il semble assez amoureux ton Narcisse. » L'entendre de la bouche de quelqu'un d'autre la rendait tellement heureuse! Comme si leur amour se consolidait encore plus!

    « - Oh j'y pense, comment l'on prit le reste de la famille? »

    Voilà la question ou les choses se corsaient, si seulement elle avait put lire dans les pensées des membres de sa famille pour vraiment savoir ce qu'ils avaient éprouver lors de la "révélation de l'année."

    - Oh tu sais, j'aurais vraiment voulu pouvoir lire le fin fond de leurs pensées! Et bien de mon côté c'était pas si pire... Mon père et ma mère on semblé accepté notre union, du moins il ne se réjouissait pas à 100% mais ils sont heureux pour moi. Et pour mes frères le pire est avec Nath, tu sais comment il m'a toujours protégé, il l'a un peu mal pris sur le coup... Mais bon je peux t"assurer que sa réaction n'avait rien à voir avec celle de Valentyn... J'ai cru qu'il allait me jeter un sort impardonnables tellement je pouvait lire la haine dans ses yeux!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Friends, pyjamas and silly discutions   Sam 2 Fév - 14:01

[Arf aucun problèmes, c'était à mon tour d'être en retard XD]


    « - Non Marie, tu comprends pas! C'est vital pour moi, je veux que tu sois aussi heureuse que moi! »

    Ah si si elle comprenait très bien, là-dessus aucun problèmes. Mais bon c’était que c’était si simple toutes ces histoires. ‘Fin bref, quand Gaby avait une idée en tête c’était compliqué de lui la retirer, et là elle parlait d’expérience. Marie était du même genre, et il était compliqué, voir impossible de la faire changer d’avis, en tout cas si cela venait à arriver cette personne pourrait se considérer plus que fière. Puis une autre phrase percuta les oreilles de la Griffondor, sur le coup elle en lâcha presque le petit chat qui émit un miaulement.

    « - Dis, t’es encore vierge ? »

    Et ben voilà, là au moins si quelqu’un passait dans le couloir on pouvait être sûr qu’il allait restait derrière la porte à écouter. Surtout que question discrétion elle savait y faire mademoiselle Lupin n’est ce pas ? C’était presque à se demander si ceux du dortoir au dessus n’avaient pas entendu. Passée la surprise de la question, Marie ne put s’empêcher de rire légèrement. Non, elle n’était réellement gênée de cette question, elle aurait du ? Bah c’était Gaby c’était pas étonnant. Elle finit alors par lui répondre un sourire aux lèvres :

    « - Je ne crois pas être sorti avec grand monde ces derniers temps, donc tu as dois avoir ta réponse. »

    Ben oui et alors ? Ca n’était pas un drame quand même. Elle imaginait déjà la tête déconfite de son amie, quoique elle serait capable d’avoir une autre réaction, c’est qu’elle était surprenante même quand on la connaissait extrêmement bien. Oh puis la jeune Weasley n’avait que quinze ans après tout, elle avait le temps de voir venir, elle avait encore le temps de découvrir les plaisirs la chair. Ce moment fut bien vite balayé, pour le moment quand le thème premier de la discussion refit son apparence.

    « - Oh tu sais, j'aurais vraiment voulu pouvoir lire le fin fond de leurs pensées! Et bien de mon côté c'était pas si pire... Mon père et ma mère on semblé accepté notre union, du moins il ne se réjouissait pas à 100% mais ils sont heureux pour moi. »

    Ah ben ça pour les parents de la rouge et or on pouvait s’en douter. On affiche un masque de bienveillance, ben oui votre enfant à trouver le grand amour, mais bon on reste quand même sur ses gardes. C’est que qu’il le veuille ou non, il avait un sacré handicap qui était son nom de famille. Imaginait un peu, c’était comme si on vous disait un jour que les Weasleys et les Malefoys s’entendaient à merveille, un peu dur à accepter sur le coup et pourtant.

    « Et pour mes frères le pire est avec Nath, tu sais comment il m'a toujours protégé, il l'a un peu mal pris sur le coup... »

    Là par contre elle enchaîna.

    « - C’est un peu normal, pense qu’il doit certainement vous prendre sous sa responsabilité quand vous êtes au château, même si Remus reste dans les parages. C’est toujours un peu le rôle des aînés. »

    Dans son cas Marie avait bien son frère et sa sœur, il n’y avait pas dire elle était quand même surveillé. Mais bon ça allait ils n’étaient pas encombrant, et d’ailleurs elle les croisait presque jamais ces derniers temps.

    «- Mais bon je peux t"assurer que sa réaction n'avait rien à voir avec celle de Valentyn... J'ai cru qu'il allait me jeter un sort impardonnables tellement je pouvait lire la haine dans ses yeux! »

    Aïe Valentyn, c’est vrai qu’il y avait le frère Rogue, le jumeau Rogue. Marie un léger sourire aux lèvres lui dit alors.

    « - La prochaine fois t’appelle Marie à la rescousse pour terrasser le grand méchant. »

    Yououh la c’était du grand n’importe quoi, enfin non pas vraiment c’est Marie qui se réveillait.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Friends, pyjamas and silly discutions   

Revenir en haut Aller en bas
 
Friends, pyjamas and silly discutions
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Friends, we need your feedback
» 08. That's what friends are for
» [THEME] Just friends ? [TERMINE]
» Lee Jae Jun - Silly Boy
» After the show between friends [Rachel]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Next of Hogwarts...Tout recommence :: Intérieur du château :: Les tours du château :: Tour des Gryffondors :: Dortoirs des filles-
Sauter vers: